L’étagère V réversible

Encore une création en upcycling : cette étagère est fabriquée avec les grandes planches en chêne massif d’un cosy et les étagères en plaquage de loupe de sycomore récupérées sur un buffet style Empire.

Datant tous les deux des années 1950, ces meubles vont participer à une nouvelle création.

Dessus, dessous, les étagères sont différentes. Le meuble est réversible au grès des envies !

Mon grain d’originalité : un tout petit angle qui va donner de l’élan à ce meuble très sobre par ailleurs.

Ce meuble est à la vente.


Et pour plus d’informations sur mon travail, rendez-vous sur le site de Mon Meuble A Moi

L’étagère Z

Après avoir mis en pièces plusieurs lits anciens en chêne, deux bouts de bois intéressants arrivent sur l’établi.

Une création en upcycling va voir le jour ! Je m’inspire des ondulations de ces traverses pour imaginer une petite bibliothèque avec des étagères en verre. Je conserve le bois au naturel avec un vernis mat et réhausse les rainures avec une peinture dorée.

Ce petit meuble est à la vente.


Et pour plus d’informations sur mon travail, rendez-vous sur le site de Mon Meuble A Moi

 

 

 

 

Avant-après d’un table toute simple

Annie me confie cette table familiale en noyer à laquelle elle est très attachée. Le plateau est taché et abimé, deux des pieds ont été fabriqués dans une pièce de bois noueux et comportant de l’écorce, et après un ponçage un peu violent, les pieds et la ceinture sont très marqués.

Ponçage au racloir, recollage du plateau, consolidation des pieds, et la voici toute belle à nouveau !

 


Et pour plus d’informations sur mon travail, rendez-vous sur le site de Mon Meuble A Moi

Nouvelle vie pour une grande armoire fin 18° siècle

Mireille a hérité d’une très grande et vieille armoire de sa mère, de sa grand-mère, … Datant probablement du tout début du 19° siècle, l’armoire est sombre et très abimée.

Après un sérieux décapage, elle se dévoile : elle est réalisée en 3 essences locales de bois :hêtre, noyer et chêne. Après les nombreuses réparations nécessaires, notamment celles de la magnifique tringlerie en fer forgé, le choix est fait de la conserver au naturel, avec une finition à la cire d’abeille.

La voici dans sa nouvelle maison, quelle allure !


Et pour plus d’informations sur mon travail, rendez-vous sur le site de Mon Meuble A Moi

Nouveau look pour des chaises vintage

Aurélie a flashé sur les chaises à pois que j’avais crées il y a déjà quelques années. Elle en voudrait 4 dans cette veine, pour y installer toute sa famille autour de la salle à manger. En outre, elle souhaite faire un petit clin d’oeil à un tableau multicolore qu’une amie à elle a réalisé et qui trône déjà sur le mur.

Direction mon brocanteur préféré, Couleur Brocante, pour y chiner les chaises. Après quelques recherches, les voici, c’est elles, c’est sûr : sobres, élégantes et en hêtre massif.

A moi de me mettre au travail : raclage du vieux verni, ponçage des défauts et tâches, création d’une assise en mousse et ouate qui sera ensuite recouverte d’un tissu blanc avant de recevoir le beau tissu qu’Aurélie a choisi.

 


Et pour plus d’informations sur mon travail, rendez-vous sur le site de Mon Meuble A Moi


Une armoire très originale !

Nicole voudrais récupérer la belle armoire de mariage fin 19° siècle qui a appartenu à ses parents, mélange de genres très original !

Les petites bêtes ont fait pas mal de dégâts, et les dorures ont été ternies. A moi de lui redonner son éclat ! Et je serais secondée en cela par Hélène, étudiante en bac pro Arts appliqués, et qui est en stage à l’atelier.

Pour la réparation des zones vermoulues des portes, je choisi d’utiliser une greffe par agglomérat de tourillons, technique déjà utilisée en plusieurs autres points de l’armoire pour combler des noeuds et des fentes.

Pour les ferrures, se sera un décapage complet, puis peinture et dorure.

Et la voici prête à rejoindre sa nouvelle maison !

 


Et pour plus d’informations sur mon travail, rendez-vous sur le site de Mon Meuble A Moi

Restauration d’un buffet Art Déco

Françoise et Michel me demandent de restaurer pour leur salle à manger un grand buffet Art Déco en plaquage de palissandre. Les quincailleries sont en laiton cuivré, il est magnifique ! Enfin … après quelques heures de raclage, ponçage, nettoyage, réparations !

Le voici installé sous le très beau patchwork de Françoise, resplendissant avec sa finition gomme laque !

La table et les chaises attendent aussi leur rénovation, mais ça c’est une autre histoire ….


Et pour plus d’informations sur mon travail, rendez-vous sur le site de Mon Meuble A Moi

L’école est finie !!

Un bureau, une petite chaise d’école atterrissent dans mon atelier. Le temps passe.

Un jour Hélène vient faire un stage, prend sa ponceuse et ses pinceaux et ….

Les meubles d’école ont une bien belle allure !

 

Ils sont en vente, d’ailleurs … au cas où vous prépareriez déjà la rentrée 🙂


Et pour plus d’informations sur mon travail, rendez-vous sur le site de Mon Meuble A Moi

Petit Chevet mis en beauté

Marie me contacte pour la remise en beauté de ce petit chevet : un avant – après réussi !

Décapage, ponçage, réparations, rebouchages, pose de boutons et du marbre, cire, et un bon brossage aux poils de sanglier pour finir !


Et pour plus d’informations sur mon travail, rendez-vous sur le site de Mon Meuble A Moi

Mise en beauté d’un chevet Louis-Philippe

 

Au début, une table de chevet Louis-Philippe, en plaquage de noyer, sale, déglinguée et sans marbre … elle ne fait pas vraiment envie !

 

 

Par un beau jour ensoleillé je m’en empare pour lui redonner une chance : nettoyage, réparations, nouveau plateau, et du vernis gomme laque, et du doré façon Kintsugi, et des beaux boutons en verre de Murano réalisés par Emi’s Faire Créations.

Le kintsugi (« jointure en or ») est une méthode japonaise de réparation des porcelaines ou céramiques brisées au moyen de laque saupoudrée de poudre d’or. Cela relève d’une philosophie qui prend en compte le passé de l’objet, son histoire et donc les accidents éventuels qu’il a pu connaitre. La casse d’une céramique ne signifie plus sa fin ou sa mise au rebut, mais un renouveau, le début d’un autre cycle et une continuité dans son utilisation. Il ne s’agit donc pas de cacher les réparations, mais de mettre celles-ci en avant.

Moi, ça me parle beaucoup ! Alors lorsque l’occasion se présente, une peinture dorée me permet de faire un clin d’oeil bien humble à cet art ancien chargé de signification.

Et là, c’est sûr qu’elle va vous séduire, d’ailleurs elle est à la vente


Et pour plus d’informations sur mon travail, rendez-vous sur le site de Mon Meuble A Moi