Le chevet de mon grand-père

Chevet pépère 002Le chevet de mon grand-père, typique années 1930, prenait la poussière dans mon atelier. Il est cassé de façon importante sur un côté, et de plus, trop haut pour les lits de maintenant, donc peu pratique dans son utilisation première …

 

P1020316Un jour d’inspiration, l’idée me vient de le transformer en un meuble plus polyvalent, et de lui inclure un terrarium végétal.

 

C’est parti : démontage, nettoyage, ponçage, découpes, pièces complémentaires et ré-assemblage …

Une finition à l’huile dure fera ressortir la chaleur du chêne.

Je conçois la partie haute vitrée, non sans avoir pris conseil auprès de mon ami Serge, grand docteur es-plantes. Nous choisissons d’y installer des plantes succulentes, à croissance lente et se contentant d’un arrosage limité.

J’adapte la luminosité, l’aération et le remplissage pour leur assurer tout le confort, le plateau en marbre est remplacé par un verre.

Et voici un meuble pratique et décoratif, avec son petit placard. Il peut prendre place dans de nombreuses pièces de la maison, tant qu’il est à la lumière, mais pas au soleil !

P1020358

Les plantes peuvent être posées dans le terrarium, mais aussi plantées directement : une couche de billes d’argile et une couche de terreau seront installées à même le verre.

L’arrosage se fait par l’arrière du meuble.

P1020361P1020355

 

 

 

 

 

Je le présente au Salon de la Décoration, et … Elisabeth et Jean-Pierre l’embarquent aussitôt !

J’en referais un autre, dès que ma route croisera un chevet, chez Emmaüs peut-être ?


Et pour plus d’informations sur mon travail, rendez-vous sur le site de Mon Meuble A Moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *