Nouvelle vie pour une grande armoire fin 18° siècle

Mireille a hérité d’une très grande et vieille armoire de sa mère, de sa grand-mère, … Datant probablement du tout début du 19° siècle, l’armoire est sombre et très abimée.

Après un sérieux décapage, elle se dévoile : elle est réalisée en 3 essences locales de bois :hêtre, noyer et chêne. Après les nombreuses réparations nécessaires, notamment celles de la magnifique tringlerie en fer forgé, le choix est fait de la conserver au naturel, avec une finition à la cire d’abeille.

La voici dans sa nouvelle maison, quelle allure !


Et pour plus d’informations sur mon travail, rendez-vous sur le site de Mon Meuble A Moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *